Ichigooo !


Partagez | 
 


 « Ethique ? Lycée abusif - Question/Débat »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Okashi
Pomme


Un peu plus...
Rôle / Ancien rôle : Administratrice et Noteuse, Ancienne Modératrice
Décris-toi :
Famille et relations : Vix est mon seul amur ♥
avatar

Féminin
Messages : 5856
Date d'inscription : 28/08/2014
Âge : 19
Logiciel graphique : Photoshop CS6

Contact et infos
http://okashi-zess.deviantart.com/


Message Sujet: Ethique ? Lycée abusif - Question/Débat   Lun 23 Jan 2017, 19:20

Coucou tout le monde je viens vers vous à la fois pour une question ( existentielle Noel ) qui me taraude et aussi pour un mini débat ( + j'aime me plaindre Hap )

Ma question / mon débat est le suivant, certains lycée/ prépa ( j'étend aux prépas car ça correspond plus ) ne fabriquent plus des jeunes adultes responsables mais des machines de guerres, on presse les ado comme des citrons et ceux qui tiennent le mieux sont les vainqueurs. Je vais parler de ma propre expérience car c'est elle qui me fait me questionner à la base mais je vous encourage à partager la votre ! Le débat/question concerne avant tout un des aspects du système scolaire français ( vraiment foireux à mon gout )

Pour ma part je suis dans un lycée privé sous contrat en terminale S-svt spé math, dans une "classe étoile " , c'est un principe qu'on retrouve en prépa, on regroupe les meilleurs élèves repérés en seconde pour des cours + intensifs pour préparer à des grandes études supérieur. Le détail c'est que tu ne choisis par d'aller dans cette classe spéciale.

J'ai donc 43h de cours par semaine, avec 4h de ds tous les samedis matin, cours jusqu’à 17h30 tous les soirs voir 18h je commence a 8h tous les jours, le lundi midi je n'ai que 15 minute de pause repas ( pour rentrer chez moi manger faire mon sac retourner en cours Noel / vous avez vu j'adore me plaindre ) 8h à 10h de cours par jour avec 3h minimum de travail personnel chaque soir.  

Dans ma classe plusieurs personnes sont très mal psychologiquement , un mec a fini a l’hôpital psy tellement il en pouvait plus, pour ma part je tombe de sommeil et je peux fondre en larme pour un rien vu mon niveau de stresse  xD, même la 1ere de ma classe, une machine, craque.

Je pense qu'on peux très clairement faire le parallèle avec une prepa en y ajoutant le fait qu'on est en terminale et qu'on a pas signé pour ça, que pensez vous de ce système en général ( prépa ou lycée ) qu'on ne retrouve qu'en france dans les pays occidentaux et qui a mon avis a plus tendance a casser les gens :  la prepa = cauchemar de beaucoup d'étudiant.
Pour ajouter des exemples, j'ai une connaissance, élève brillante qui a été en dépression nerveuse pendant 2 ans suite à une prepa. Une de mes cousines a développé des allergie des problèmes de santé et des troubles du sommeil à l'issu de ses deux ans de prepa alors qu'elle était en parfaite santé.

Quand est-ce que la France comprendra comme le reste de l'Europe que son système tue la créativité et les élèves qui ne rentrent pas dans leur moule, le passeport vers le succès est aussi celui de la dépression et du travail bête et méchant ?

J'attend avec impatience vos avis/ experiences/etc

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


Merci Azumii *.*


Noctali
Cerise


Un peu plus...
Rôle / Ancien rôle : Administratrice, ancienne modératrice.
Décris-toi : Désordonnée, maniaque, brouillonne, gourmande, otaku, lunatique, colérique par moment. Mais aussi calme, joueuse, respectueuse, motivée et débordante d'imagination !
Famille et relations : Juh UP Family ! *^*
avatar

Féminin
Messages : 1941
Date d'inscription : 31/10/2013
Âge : 19
Logiciel graphique : Photofiltre Studio X 10.11

Contact et infos
http://mcgs.deviantart.com/


Message Sujet: Re: Ethique ? Lycée abusif - Question/Débat   Lun 23 Jan 2017, 20:32

Aaaah, ce sujet me tient à coeur. Bon, pas vraiment, en fait. En vérité il me donne plutôt envie de péter un câble à cause des mauvais souvenirs Rip


Sans avoir été dans ton cas (qui me paraît tout de même très extrême), je pense que ma période au lycée s'en est approchée.

Pour le cas général, c'est un lycée public que nous appellerons X (sisi, anonymat). J'y suis allée parce que c'était tou bêtement mon lycée de secteur, bien pratique quand il ne faut que 20min à pieds pour rentrer chez moi. J'étais plutôt contente d'y aller (sans plus en fait, ça m'était égal), car on disait que c'était un bon lycée, l'un des meilleurs de ma ville. En seconde ça allait, les profs ne s'occupaient pas beaucoup de nous, êtres insignifiants qui pouvions encore choisir de changer de filière à la fin de l'année. C'est au début de ma première que j'ai découvert ce qu'était vraiment ce lycée. Outre le fait que je n'étais pas franchement ravie d'être mise dans la super classe euro dont les profs étaient si fiers car c'était la meilleure, alors que je n'avais même pas l'option euro et que mon niveau était moyen, on comprend ce que vaut ce lycée en cette classe-là et jusqu'au bac.

En effet, dans ce lycée, les profs sont absolument certains de former "l'élite de la région", que le niveau de leurs élève est brillant (et sinon, grands dieux! ce ne serait pas de leur faute mais de celle des élèves), et que quoi qu'il en soit LE LYCÉE X EST DE TOUTE FAÇON CONNU PARTOUT COMME TRÈS BON ! LE MEILLEUR DU POITOU (wesh) !
....................... lol Rip

Bilan, ce lycée massacre les élèves en étant sûrs que c'est comme ça qu'ils deviendront meilleurs. Et que de toute façon, ceux qui n'y arrivent pas n'ont cas dégager, c'est pas leur place. Sachez de plus que cet établissement est directement rattaché à une prépa. Je vous laisse imaginer le tableau : les élèves de première et term sont fait pour aller en prépa, voyons ! En médecine, à la rigueur. Les autres, disparaissez. En terminale, c'est donc la prépa de la prépa. Avec le rythme, le travail, le stress et la méchanceté des profs. Et la concurrence entre les élèves. Certaines personnes avec lesquelles je suis restée en contact, qui sont aujourd'hui en prépa après avoir été en term avec moi m'ont dit que finalement, ils travaillaient moins cette année qu'en term, que le niveau prépa finalement il ne faut pas dramatiser, c'est pas si dur.
....................... lol Rip

Donc, en dehors de tout ça, l'ambiance est à mourir. Entre le stress occasionné par la quantité de travail donné, la déprime à cause de la méchanceté gratuite (voire harcèlement) des profs, et la concurrence construite par ces mêmes profs entre les élèves ... Très régulièrement, dans ce lycée, des gamins sont retrouvés hospitalisés pour dépression. Les autres tiennent, ou font comme ils peuvent. Ou sèchent de temps en temps pour respirer. Car non contents de massacrer le temps du lycée, les profs massacrent aussi l'avenir : commentaires cinglants sur les dossiers, moyenne générale pourrie car les DS sont faits très durs et très longs (bah oui mais sinon les meilleurs s'ennuieraient .... et les autres ? Rip), mauvaises appréciations sur APB, ... et refus de certains aménagements pour ceux qui en ont besoin.
Pour ce denier point, je citerai facilement mon cas : j'ai un problème de fatigue du poignet, je ne peux pas faire de cartes à la main car le coloriage m'est douloureux. Je fais donc les croquis d'histoire-géo à l'ordinateur, à l'aide de mon fidèle photofiltre. J'ai eu droit à ces deux éléments pour mon épreuve de bac, pas de problème. Mais ils m'ont refusé l'imprimante couleur. Vous avez déjà vu une carte de géographie (il s'agissait en plus de la carte la plus saturée du programme de S, celle sur l'Afrique) en noir et blanc ? Un massacre. J'ai eu 8/20 à cette épreuve de bac, une belle mauvaise note pour plomber mon dossier qui l'était déjà par les commentaires et la moyenne générale.


Mais vous ne trouverez de traces de cela nulle part. Ou presque. Car ces professeurs sont tous puissants, ils sont pour la plupart suffisamment bien notés par les inspections (pas difficile de jouer la comédie le temps d'un jour) pour être sûrs qu'ils n'auront jamais à bouger. Ils ont trouvé leur planque royale, et se comportent en tyrans.


La période du lycée m'a écœurée. Une fois qu'on a lu l'explication, je pense qu'il est plus facile de comprendre pourquoi. Rien que de me remémorer cette période, je boue de colère.
Il est d'ailleurs fort possible que sous le coup de celle-ci, j'ai fait plein de fautes dans ma tirade. Je vous demande pardon.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


Merci Sygea pour ce kit tellement trop pnzkdnl:ad ♥️_♥️




Tae ★
Cerise


Un peu plus...
Rôle / Ancien rôle :
Décris-toi : Je suis l'être parfaiiiiiit !
Famille et relations :
avatar

Masculin
Messages : 436
Date d'inscription : 23/12/2016
Âge : 19
Logiciel graphique : Photoshop CC 2017

Contact et infos


Message Sujet: Re: Ethique ? Lycée abusif - Question/Débat   Mar 24 Jan 2017, 23:30

Visant moi-même des études dans l'enseignement, je suis assez conscient que les parents jouent beaucoup dans le choix de la filière et de l'établissement et qu'on aime bien bourriner les élèves avec les fameux "oui tel lycée c'est l'excellence" ou plus basiquement "la s c'est pour ceux qui veulent avoir du travail", de ce principe là, rares sont ceux qui suivent des études qui leur plaisent réellement.
Il y a des lycées plus chers que d'autres, des filières plus dures, des options qui attirent plus de monde... Mais le problème ne vient pas vraiment de l'école où vous êtes, vous ne pouvez pas accuser un commerçant de vendre un T-shirt Adidas plus cher qu'un Auchan, même si on sait tous que les deux ont exactement la même qualité... Le problème vient surtout de l'information. je me permets de prendre ton exemple Oka, as-tu choisi ton lycée en première ou en troisième, je ne sais pas si tu es resté dans le même tout au long de ta scolarité, selon la classe dont tu parles ? Etais-tu au moins au courant de l'existence de cette classe avant d'y entrer ? Et plus généralement, une question qui peut s'adresser à n'importe qui, as-tu réellement choisi ton lycée ? Je sais que c'est plus simple de choisir d'aller dans son lycée de secteur, mais est-il nécessairement celui qui nous correspond le plus ? En France c'est pas encore ça, mais ça s'améliore un peu : avec les bourses, quand on en a, on peut essayer d'entrer dans un lycée loin de chez nous soit grâce aux transports gratuits, soit en internat si c'est vraiment trop loin. ca permet d'intégrer des établissements plus o moins "cools" selon nos besoins. Perso même pas j'aurais postulé à Hoche ou dans un autre lycée où les élèves sont sous pression, les épreuves de bac sont les mêmes pour tout le monde et vu l'importance qu'a le bac (général surtout) dans votre parcours professionnel, franchement c'est pas la mort de ne pas avoir 20 dans toutes les matières x) Je ne suis pas du tout dans le discours "le bac c'est useless", mais beaucoup d'écoles/universités n'exigent que le bac, mention ou pas, et dans la majorité des cas, on s'en fichera pas mal de vos notes de bac quand vous commencerez une carrière si vous avez achevé des études supérieures (selon moi, le principal intérêt des mentions reste dans les bourses, récompenses, etc), donc no stress, on peut réussir en fréquentant un lycée considéré comme "pourri", du moment qu'on arrive à avoir le bac ! Après oui, certaines écoles favorisent les élèves qui auront l'air excellents du fait qu'ils aient fréquenté tel ou tel lycée, mais les élèves qui visent ce genre d'études ne sont pas vraiment ceux qui se plaignent d'être sous pression, à part bien sûr s'ils le font pour faire le plaisir à leurs proches, ce qui est malheureusement souvent le cas...

Pour les filières, halala... En troisième c'était "le général c'est le mieux, bac pro = sous-merde", en seconde c'était "les s font les cartons, les es les vendent, les l dorment dedans", en terminale c'était "fais une prépa si tu veux être utile", j'en ris encore. J'espère que pour satisfaire pas mal de milliers de personnes que ces choses seront vraies ne serait-ce qu'un jour. Il n'y a aucun mérite à suivre des études qui nous ennuient tout au long de notre vie et qui nous ennuient presque, quand bien même ces personnes deviennent architecte, ingénieur ou je ne sais pas quoi, si elles se sont forcées à le faire car c'était censé être des métiers "mieux que les autres", je les trouve bêtes... Faut faire ce qui nous plaît dans la vie, quelqu'un est passionné par l'hôtellerie, y a quoi de mal à se lancer dedans plutôt que de faire un bac général qui ne nous sera de toute évidence d'aucune utilité ? Si quelqu'un est attiré par les métiers de l'art, pourquoi l'empêcher de faire STD2A sous prétexte que c'est un bac techno et que S ouvr(irait) plus de portes ? (surtout que dans ce secteur, c'est encore plus faux que 2 et  2 font 3...). Pour ma part, on m'avait dit aux portes ouvertes que j'avais facilement le niveau pour faire une prépa, mais j'ai immédiatement supprimé hypokhâgne (prépa littéraire) de ma liste de vœux sur apb quand ils mentionné les 4h de travail tous les soirs, simplement car je voulais garder une vie sociale, ceux qui trouvent ça immature, je leur réponds que des études qui vous poussent à la dépression, c'est pas très sage non plus :s Chacun est différent, y a aucune honte à choisir ce qu'on appelle les "sous-filières", tant que c'est votre choix vous ne le regretterez pas, la vie n'est pas décidée par le simple choix du bac ! (d'ailleurs j'ai pas pris S alors que mes meilleures moyennes en seconde étaient maths et physique justement car je trouvais qu'il y avait quand même plus excitant que des sinus)
Ceux que ça peut encourager à choisir la filière qui leur plaît vraiment, juste pour anecdote la meilleure de ma promo cette année n'a même pas le bas, elle a arrêté en seconde et a fait un truc d'équivalence, comme quoi y a des trucs qui s'apprennent pas à l'école !

La surcharge de travail en général, pas que forcément au lycée, vous aurez compris ma position, je ne dirais que c'est un choix, ça ne s'appliquerait que pour les masos, mais ça reste une conséquence plus ou moins directe de nos choix. Il faut se demander quelle voie correspond le plus à notre profil. Vous êtes/étez en S si j'ai bien lu, vous avez certainement rencontré des gens qui après le bac veulent/se sont réorientés vers des filières pas forcément très scientifiques, ou simplement qui galéraient complètement dans les matières scientifiques, non ? Je pense que c'est un peu ça la cause de ce qu'on appellerait le surmenage, alors que certains qui sont de "purs" matheux trouveront leur filière plus que brillante, pour d'autres c'est pire que l'enfer. Surtout que si au final ils voulaient faire de la géographie, du droit ou je ne sais pas quoi, c'est vraiment dommage qu'ils aient souffert avec des cours qui ne leur plaisaient pas, alors qu'au final ça ne les a pas énormément avancés dans leurs études ! Surtout que s'ils sont dans un lycée comme vous les décrivez, c'est normal qu'ils dépriment et on peut les comprendre.Vraiment, je pourrai encore ajouter des tas d'exemples réels d'amis qui prouvent clairement que ce qui se passe au lycée peut n'avoir aucune conséquence sur votre avenir, mais bon, j'étais dans le cas où je savais ce que je voulais faire plus tard, j'ai donc hyper confiance en moi depuis un moment, dans les études en tout cas, et mêmes les matières chiantes que j'ai cette année, je fais un effort sans vraiment vouloir tout arrêter, ne serait-ce parce que c'était mon choix,le lycée c'est derrière et l'éventuel chômage c'est plus inutile que l’appendice que de se poser ce genre de questions, on connaît pas le monde de demain et on rate pas sa vie à cause d'un diplôme, la France a beau être un excellent pays pour faire ses études, le culte national de l'intellect est quand même un peu trop excessif selon moi.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Merci à .HYYH !


Contenu sponsorisé




Contact et infos


Message Sujet: Re: Ethique ? Lycée abusif - Question/Débat   

 

Ethique ? Lycée abusif - Question/Débat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» le tchat question
» j'ai deux question qui m'intrigue
» question par un nul du GPS
» Question basique
» La question du graphiste geek soucieux de ses lombaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cocktail Graph' :: Le coin détente :: Débats & Autres-